Tout simplement pour obéir au même principe de personnalisation des recommandations présent lors du choix des suppléments. Le naturopathe tente de personnaliser les changements alimentaires offerts aux malades, pour que ceux-ci s'adaptent à chaque malade et non à une maladie. Une arthritique victime d'une surcharge en fer (hémochromatose) devra envisager une consommation de thé vert régulièrement afin de réduire l'assimilation du fer qui augmente l'inflammation quand il est trop abondant. Une autre arthritique fatiguée et victime d'anémie (anémie hémolytique) devra éviter le thé vert et se tourner vers une alimentation riche en légumes verts arrosés de jus de citron afin de réduire l'oxydation accrue de ses globules rouges (provoque ce type d'anémie). Une arthritique victime d'acidose (surcharge du corps par des déchets acides) devra mettre de côté le porc, les charcuteries, les viandes froides, le café, le sucre, l'alcool, le chocolat... et augmenter sa consommation de fruits et légumes alcalinisants.