Aliments alcalinisants Aliments acidifiants Alimentation acidifiante Equilibre acide-base

L'alimentation moderne menace l'équilibre acide-base, indispensable au bon fonctionnement de l'organisme. Pour fonctionner correctement notre sang doit avoir un pH légèrement basique autour de 7,4. Si ce pH chute en dessous de cette valeur, il existe des systèmes tampons dans notre organisme qui vont permettrent au pH du sang de remonter. Mais ces systèmes tampons vont littéralement "piller" nos réserves alcalines. Or ces dernières années notre alimentation s'est acidifié: elle apporte beaucoup plus d'aliments acidifiants que d'aliments alcalinisants.

Les aliments acidifiants

Les produits acidifiants sont principalement les aliments riches en protéines, en hydrate de carbone ou en graisses. Les aliments riches en protéines (viande, produits laitiers) sont acidifiants parce qu’une fois utilisés par les cellules, les protéines engendrent des produits de dégradation acides comme l’acide urique. Les protéines contiennent aussi du phosphore et du soufre, deux minéraux acides. L’acidification par les graisses se produit lorsque les graisses sont consommées en trop grande quantités car leur dégradation va produire des acides cétoniques. Les fruits oléagineux sont tous acidifiants qu’il s’agisse de noix, de noisettes, de noix de cajou, de noix de pécan, de noix de coco ou des graines de tournesol, de courge, de sésame. Leur caractère acidifiant est dû à leur forte teneur en graisses, protéines, phosphore et soufre.

Liste des aliments acidifiants

  • la viande, la volaille, la charcuterie, les extraits de viande,
  • le poisson, les fruits de mer (moules, crevettes)
  • les oeufs
  • les fromages (les fromages forts sont plus acides que les doux) 
  • les corps gras animaux (saindoux, suif, ...) 
  • les huiles végétales, surtout l'arachide et les huiles raffinées ou durcies (margarines) 
  • les céréales complètes ou non : blé, avoine, le millet 
  • les aliments à base de céréales: le pain, les pâtes, les flocons, les céréales du petit déjeuner
  • les sucreries: sucre blanc, sirop, pâtisserie, chocolat, bonbon, confiture, fruits confits... 
  • les fruits oléagineux: noix, noisette, pépin de courge, etc. (sauf amande)
  • les boissons industrielles sucrées: limonades à base de cola et autres
  • le café, le thé, le cacao, le vin

Les aliments alcalinisants

Les aliments sont alcalinisants quand ils apportent des précurseurs du bicarbonate de potassium (voire de magnésium). Cette fonctionnalité est une caractéristique quasi exclusive des fruits et des légumes et elle reflète la présence de fortes concentrations de sels polycarboxyliques de potassium (par exemple citrate de potassium) qui sont métabolisés en bicarbonate de potassium dans l’organisme. Ces aliments sont alcalinisants d’une part parce qu’ils sont riches en bases et ne contiennent pas ou très peu de substances acides, et d’autre part parce qu’ils ne produisent pas d’acides lorsqu’ils sont utilisés par l’organisme. La pomme de terre est bien connue pour ses vertus anti-acidifiantes puisque son jus est recommandé pour lutter contre l’acidité d’estomac et les ulcères. Elle remplace avantageusement les céréales, qui sont acidifiantes. La châtaigne est aussi un aliment très intéressant pour combattre l’acidité.  

Liste des aliments alcalinisants

  • Tous les fruits
  • Tous les légumes
  • les pommes de terre 
  • le maïs (graines ou polenta) 
  • les bananes, les châtaignes
  • les fruits secs: dattes, raisins
  • les eaux minérales alcalines
  • l'avocat

Les aliments acides

Certains aliments possèdent un pH et un goût acide bien qu’ils ne soient pas normalement acidifiants pour l’organisme. On peut ainsi citer les agrumes, le jus de citron, le vinaigre ou encore les fruits peu mûrs. Ils sont riches en minéraux et en acides organiques (citrique pour le citron, malique pour la pomme et le vinaigre de cidre, acétique pour le vinaigre de vin) et peuvent au contraire avoir un effet alcalinisant chez les personnes possédant une activité enzymatique efficace.

Liste des aliments acides

  • le petit-lait: yogourt, lait caillé, kéfir, fromage blanc peu égoutté 
  • les fruits pas mûrs (moins le fruit est mûr, plus il est acide) 
  • les fruits acides: les petits fruits (groseilles, cassis, framboises, fraises)
  • les agrumes (citron, pamplemousse, mandarine, orange)
  • certaines variétés de pommes (cloche), de cerises (griotte), de prunes, d'abricots 
  • les fruits doux (surtout en excès): melon, pastèque
  • les légumes acides: tomate, rhubarbe, oseille, cresson -
  • les légumes lacto-fermentés comme la choucroute,  
  • les jus de fruits, le jus de citron 
  • le vinaigre
| Catégorie : Articles | | Affichages : 2443 Imprimer E-mail