Non, absolument pas. L'immuno-naturopathe travaille généralement avec des listes d'aliments thérapeutiques à augmenter et d'aliments à réduire selon votre constitution et vos résultats d'hypersensibilités alimentaires. À partir de ces listes, vous pourrez, vous et votre naturopathe, établir une stratégie adaptée et personnalisée qui tiendra compte de vos goûts, de votre capacité de changement et de votre condition.

Soyez franc et clair dès le départ avec votre naturopathe. Si vous avouez rechercher des recommandations alimentaires et des changements de mode de vie, celui-ci devrait considérer vos objectifs en priorité. Si vous désirez vous supplémenter pour une condition de santé qui peut jouir d'une prise de produits de santé naturel appropriés, laissez votre naturopathe vous recommander ce qu'il a en tête et questionnez celui-ci sur le coût du traitement proposé par la suite. La communication doit être franche et ouverte dès le départ. C'est seulement ainsi que vous obtiendrez des recommandations qui seront adaptées à votre condition physique, à vos objectifs, à votre réalité (horaire, finances...) et à votre discipline. Quand un traitement devient exorbitant, c'est bien souvent que le thérapeute et le malade essaient de tout faire en même temps. Établissez vos objectifs et priorités.

Encore une fois, dans le but de personnaliser le traitement naturopathique selon le malade. En naturopathie, le traitement doit s'adapter au malade. Ce n'est pas au malade de s'adapter au traitement. Un supplément de citrate de calcium convient mieux à une personne ayant une digestion lente (hypochlorhydrie). Un carbonate de calcium conviendra mieux aux personnes victimes de brûlures d'estomac et de reflux gastriques associés à l'acidité (hyperchlorhydrie). Le lactate de calcium est tout indiqué lors de diarrhées chroniques. Par contre, lors de constipation, on veillera à choisir un calcium associé à une dose suffisante de magnésium (rapport de 1/1). Bref, il ne s'agit que de quelques exemples pour illustrer que le supplément de calcium peut s'adapter à chaque condition de santé.

Le naturopathe se compare plus au jardinier de la santé qu'au pompier de celle-ci. Quand la médecine maîtrise une infection menaçant de détruire les reins, l'évolution d'une crise de cœur, la dépression suicidaire d'un malade ou qu'elle contrôle l'inflammation invalidante d'un arthritique qui peut ainsi reprendre le travail, la médecine doit agir vite. Pour ce faire, elle fait appel aux médicaments qui combinent force et rapidité d'action. La médecine demeure la démarche initiale que tout malade doit également utiliser pour obtenir son diagnostic. Tel un pompier, le médecin agit avec rapidité et efficacité pour gérer les crises qui secouent notre santé.


 

 

 

La naturopathie aborde la maladie sous un angle différent. La naturopathie travaille à désintoxiquer l'organisme et à revitaliser celui-ci. Devant un cas de dépression et d'anxiété par exemple, la médecine, après avoir permis le diagnostic de la condition, stabilisera le malade avec un antidépresseur et un anxiolytique qui, bien souvent, sauvent la vie du malade qui peut songer au suicide. Le naturopathe peut ensuite agir en deuxième intention. Ses outils se comparent plus à des engrais et techniques utilisées dans le but de nettoyer et de renforcer le « terrain » où prend racine votre santé. C'est un travail de jardinier qui demande en effet patience et constance. Pour ce faire, le naturopathe utilisera des recommandations alimentaires et des supplémentations visant à désintoxiquer l'organisme et à « nourrir » le système nerveux du malade. L'acide lactique, les endotoxines, les allergènes, les acides gras trans ne sont que quelques exemples des nombreux déchets qui peuvent irriter le système nerveux en augmentant les symptômes de dépression ou d'anxiété. Faciliter le drainage de ces déchets se compare à « dérocher » la terre de son jardin. Pour « nourrir » le système nerveux, le naturopathe veillera à choisir les « engrais  » naturels les plus adaptés à votre condition. Parmi ceux-ci figurent : les oligoéléments, les phospholipides, les acides gras oméga-3, les vitamines du groupe B, le magnésium... Le naturopathe veillera à vous aider à bien choisir le drainage et la revitalisation de votre système nerveux les plus adéquats. C'est son travail depuis toujours. La naturopathie n'est pas une discipline nouvelle... On la redécouvre simplement. En jardinant un peu sur le terrain de votre santé, on ne peut que vous aider à maîtriser vos maladies avec une approche moins toxique (moins de médicaments ou réduction des dosages nécessaires) et plus près de la nature. 

Le créateur a été infiniment bon dans sa création. Il a permis qu'une foule de plantes et composés naturels existent pour traiter chaque déséquilibre de la santé. Cette abondance permet à la naturopathie d'adapter son traitement au malade et non à la maladie. C'est également cette abondance qui permet de personnaliser les soins naturopathiques offerts. 

Page 1 sur 2